La secrétaire générale de la Francophonie est attendue à Antananrivo ce dimanche

Michaëlle Jean à Madagascar pour encourager le dialogue entre les acteurs politiques

Une mission de médiation. Attendue à Madagascar ce dimanche, Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie se donne comme mission d’encourager les principaux protagonistes du conflit politique actuel à Madagascar à trouver une solution négociée. « Je viens à Madagascar pour encourager les acteurs politiques à s’inscrire dans un exercice démocratique qui accepte la confrontation des idées sans verser dans la violence et s’engager dans un dialogue inclusif pour le bien de l’ensemble de la Nation », tweete-t-elle ce dimanche avant son arrivée sur la Grande île.

Citée par un communiqué publié sur le site de l’OIF, elle « en appelle à la responsabilité de toute la classe politique malgache pour privilégier le dialogue, dépasser ses antagonismes ». Celle qui estime que « Madagascar a déjà trop souffert », souligne qu’il ne faut « pas mettre en péril les acquis et les efforts consentis durant ces dernières années », « ni éprouver davantage la vaillante population malgache qui s’échine, travaille sans relâche pour améliorer ses conditions de vie ». « Le processus électoral doit pouvoir se dérouler dans le calme et le plein respect des institutions », poursuit-elle. La Francophonie rappelle d’ailleurs « sa disponibilité à appuyer le processus électoral et à contribuer à l’apaisement de l’environnement politique ».

Les photos publiées sur le compte Twitter de la présidence de la République montrent l’arrivée de la secrétaire générale de Francophonie à Madagascar. Elle a été accueillie à son arrivée à l’aéroport par la ministre de la Justice, Elise Alexandrine Rasolo. Celle-ci était accompagnée, pour l’occasion, du conseiller du président de la République, Hugues Ratsiferana.

Lire aussi :  Les forces de l'ordre annoncent des dispositifs spéciaux pour surveiller les zones rouges