Les manifestants, les députés ceints de leur écharpe en tête, descendent d'Ambohijatovo au pas de charge pour tenter de rejoindre l'Hôtel de ville

La manifestation du 21 avril 2018 à Analakely en images

Après quelques heures de violents affrontements avec les forces de l’ordre, les manifestants partisans du Tiako i Madagasikara (TIM), du Miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina (MAPAR),  du Malagasy miara-miainga (MMM) ont fini par entrer sur le parvis de l’Hôtel de ville pour écouter les élus effectuer leur « compte-rendu ».  Les échauffourées n’ont pourtant pas été sans conséquences : au moins une personne selon les responsables de l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona a perdu la vie et 16 autres ont été blessées.  Du côté de « l’opposition » qui annonce la poursuite du mouvement par une veillée funèbre devant la mairie de la capitale ce dimanche, on parle de quatre morts. Les autorités, elles, par la voix du Premier ministre, Olivier Mahafaly, et celle du président du Sénat également chef du parti Hery Vaovao ho an’i Madagasikara (HVM), Rivo Rakotovao, appellent au dialogue pour trouver un consensus.

Plus de photos et des vidéos sur https://www.facebook.com/LesDecrypteurs/

Lire aussi :  Rajaonarimampianina qualifie la manifestation du samedi 21 avril de "coup d'Etat"

Plus d’informations :

Textes et photos : Iloniaina Alain – Donas Hanitriniony