La diffusion de TV Plus et des six autres chaînes malgaches sur Canal+ a été interrompue samedi

Canal+ évoque une panne technique pour expliquer la coupure des chaînes malgaches

Ecran noir sur Canal+. La diffusion des chaînes de télévision malgaches a été coupée depuis samedi à la mi-journée. L’opérateur de télévision payante évoque un « incident technique majeur ».

C’était sans doute l’explication la plus attendue de la journée. Après plusieurs heures de coupure des chaînes de télévision malgaches sur ses bouquets, Canal+ apporte enfin des explications officielles. « Un incident technique majeur chez un de nos prestataires à Paris a entraîné la coupure de la diffusion de l’ensemble des chaînes TV malgaches sur les bouquets Canal+ », explique l’opérateur de télévision payante sur la page Facebook officielle de sa filiale malgache.

Une explication plus laconique, évoquant sans plus un « incident technique » accueille également les abonnés qui contactent le service client au téléphone. Sollicitée par e-mail, la direction de l’expérience Clients de Canal+ Afrique n’a pas répondu aux questions qui lui ont été adressées sur les détails de la panne technique et sur les éventuelles mesures qu’elle entend prendre en faveur de ses clients. La société indique, néanmoins sur sa page Facebook, que « les équipes techniques de Canal+ International sont mobilisées pour rétablir le signal au plus vite ».

La coupure de la diffusion coïncide avec la prévision de diffusion dans la soirée du samedi 14 avril d’une émission durant laquelle interviennent des députés issus du parti Tiako i Madagasikara (TIM), du groupement Miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina (Mapar) et quelques élus « indépendants ». L’émission a été tournée vendredi dans un hôtel de la capitale et devrait être diffusée sur trois chaînes de télévision privée de la capitale malgache : TV Plus, Viva TV et KoloTV, toutes trois faisant partie des bouquets de Canal+.

Lire aussi :  Les députés pro-régime insistent sur le calendrier électoral normal

Les députés de « l’opposition » soupçonnent un « sabotage » derrière la coupure. « C’est la première fois que la coupure sur Canal+ dure aussi longtemps », se désole Félix Randriamandimbisoa, président du groupe parlementaire TIM à l’Assemblée nationale. « Il y a déjà eu des coupures mais cela n’a jamais été aussi long », poursuit-il.

A Madagascar, Canal+ diffuse sur ses bouquets sept chaînes locales. Il s’agit de la chaîne nationale, TVM, ainsi que de six autres stations privées : Kolo TV, MaTV, TV Plus, Viva TV, TV Record et SkyOne. Grâce à leur partenariat avec Canal+, les chaînes de télévision privée, interdites de couverture nationale, ont la possibilité d’être regardées par les téléspectateurs qui ne sont pas basés à Antananarivo.

Lire aussi :  Les ambassades des Etats-Unis et de France déconseillent le centre-ville à leurs ressortissants samedi