carburant

Hausse de 70 ariary sur les prix du supercarburant et du gasoil

Le yoyo se confirme. Les prix des carburants sont de nouveau à la hausse après avoir augmenté en début du mois d’avril, puis baissé moins de 48 heures plus tard.

 

Le prix du supercarburant atteint « finalement » 4000 ariary. Celui du gasoil est à 3350 ariary. Après avoir tergiversé pendant un peu plus d’une semaine, les autorités se décident à faire face à l’inévitable : la hausse des prix à la pompe. Mais au lieu de 90 ariary, celle-ci « n’est plus que » de 70 ariary pour le supercarburant et le gasoil.

Lors d’une réunion qui s’est tenue jeudi soir à Mahazoarivo entre le Gouvernement et le Groupement des pétroliers de Madagascar (GPM), le Premier ministre Olivier Mahafaly a demandé aux pétroliers de faire un effort sur la hausse. Ces derniers ont donc accepté et certaines stations services ont affiché les nouveaux tarifs dès ce lundi matin.

Lire aussi :  La barre des 4 000 ariary franchie pour le supercarburant

Après avoir augmenté dans la nuit du 31 mars au 1er avril, les prix des carburants ont baissé dès le lendemain suite à une instruction du Premier ministre. Ce dernier avait mis en avant la nécessité d’écouter la population qui se trouve en difficulté.

La hausse des prix des carburants apparaît inévitable depuis que les autorités ont décidé en mars 2016 d’appliquer la vérité des prix et de s’aligner sur les prix internationaux. Selon les derniers chiffres publiés par l’OMH, l’écart entre les prix réels et les prix affichés à la pompe est en moyenne de 270 ariary pour les trois produits commercialisés au grand public à Madagascar. Par ailleurs, le gouvernement doit encore combler un gap de plus de 40 milliards d’ariary aux pétroliers en raison du blocage de la hausse en janvier et en février

Lire aussi :  Kidnapping d'Yanish Ismaël : le Syndicat des industriels s'insurge