Amparibe

Expulsion manu militari de Christine Razanamahasoa de son domicile à Amparibe

Accompagnées de « dockers », les forces de l’odre ont commencé à faire sortir de la maison des affaires de l’ancienne ministre.
La route sur cette axe a été bloquée très tôt le matin.

Lire aussi :  Les résultats provisoires de la SADIR rétablissent des voix «annulées» par les SRMV d’Antananarivo