Rivo Rakotovao condamne l'explosion survenue dans la cour du QG du HVM

Rivo Rakotovao réclame de la fermeté face à la violence

Rivo Rakotovao, président du Hery vaovao ho an’i Madagasikara (HVM ) a condamné l’explosion d’un engin dans la cour du siège du parti présidentiel devant la presse lundi. Le président du Sénat réclame et promet une prise de responsabilité des autorités face à l’attaque.

Le président de la Chambre haute affirme « ne pas connaître » les auteurs  ou le(s) commanditaire(s) de l’acte perpétré samedi soir. Mais il laisse entendre une piste politique derrière l’explosion. « Si  quelqu’un veut utiliser la violence et la terreur pour commencer l’élection, cela pourrait justifier l’appréhension de l’opinion », lance Rivo Rakotovao. Le président du parti présidentiel indique que « certaines personnes se sont toujours efforcées de troubler le pays lorsque leurs idées ne sont pas prises en compte ».

Samedi soir, un engin a explosé dans la cour du siège du HVM. Les enquêteurs ne confirment pas s’il s’agit d’une grenade, faute de preuves, mais ils ont procédé à l’audition de plusieurs témoins de l’attaque.

Lire aussi :  Séance houleuse à Tsimbazaza

L’explosion intervient alors que la tension politique fait son apparition à l’Assemblée nationale pour l’examen des projets de loi sur les élections. Selon les dispositions constitutionnelles, l’élection présidentielle devrait intervenir avant la fin de cette année, compte tenu de la date d’investiture du président de la République du 25 janvier 2014.