Les dignitaires Arema lors de la célébration du 42ème anniversaire du parti

L’Arema ne se montre pas pressé pour les élections

Le parti Avant-garde pour la rénovation malgache (Arema)  insiste pour la réconciliation nationale et laisse entendre la nécessité d’une transition sans le dire ouvertement. Ange Andrianarisoa, secrétaire national adjoint de la formation politique, estime qu’il « ne faut pas se précipiter  vers les élections ». « Elections : oui si elles sont libres et transparentes (…) mais après concertation et co-organisées », a-t-il poursuivi, au cours de la célébration du 42e anniversaire du parti, au Kianjan’ny kanto, à Mahamasina, samedi.

Simon Pierre, secrétaire national de l’Arema poursuit sur cette lancée et confirme la position du parti. « Si la population n’est pas solidaire, si les hommes politiques ne se mettent pas d’accord  et si les forces [vives] ne sont pas rassemblées, on restera toujours divisé. Même s’il y a une élection et un élu, on craint que cela ne résolve pas le problème », martèle-t-il.

Lire aussi :  La Haute cour constitutionnelle arrête à 36 candidats la liste définitive des prétendants à la présidentielle

Pour sa part, l’ancien président Didier Ratsiraka et fondateur de l’Arema « n’a pas souhaité faire de déclaration politique » car il « ne veut pas jeter de l’huile sur le feu » dans la mesure où il est là « pour faire la fête ». Il exhorte seulement l’opinion à « ne pas se livrer aux joutes verbales », il prône « l’unité » tout en rappelant que « réconciliation nationale est une bonne chose pouvant apporter le développement ».

A la lecture de la Constitution, l’élection présidentielle devrait se dérouler entre 25 novembre et le 25 décembre de cette année. Le président de la République Hery Rajaonarimampianina avait indiqué qu’il est contre un nouvel accord politique et une transition en janvier alors que les dignitaires du pays répètent à l’envi que le scrutin devrait se tenir avant la fin de l’année.

Lire aussi :  La HCC valide la campagne de quinze jours pour le second tour de la présidentielle