Le BNGRC fait état de 21 morts à la suite du passage de la tempête tropicale Eliakim

La tempête Eliakim fait 21 morts

Le bilan publié par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes nationales (BNGRC) jeudi à 20 heures fait état de 21 décédés à la suite du passage de la forte tempête tropicale Eliakim à Madagascar. L’agence nationale de gestion des risques et des catastrophes recense en même temps  50 000 sinistrés et plus de 19 000 déplacés.

Elle avait également provoqué d’autres dégâts matériels comme la coupure de plusieurs routes nationales et bien d’autres perturbations dans la vie quotidienne de plusieurs villes. Certaines d’entre-elles avaient été victimes de crue, parfois couplée de coupure de l’eau et de l’électricité. La province d’Antsiranana a été la plus  touchée.

Lire aussi :  Après le passage du cyclone Enawo : le sinistre national déclaré

Eliakim avait touché la Grande île dans la nuit du 16 au 17 mars avant de quitter le pays le 18 mars au petit matin. La tempête tropicale avait emmené des vents de 80km/h et des rafales pouvant atteindre jusqu’à plus de 120 km/h.