????????????????????????????????????

Hery Rajaonarimampianina nomme son troisième ambassadeur

Avec la nomination d’Arisoa Razafitrimo, ancienne ministre des Affaires étrangères à la tête de la représentation permanente de Madagascar auprès des Nations Unies à New York, Hery Rajaonarimampianina désigne son troisième ambassadeur en quatre ans de mandat. La plupart des chancelleries malgaches à l’étranger restent dirigées par des chargés d’affaires ad interim.

 
La nomination des nouveaux ambassadeurs de Madagascar se fait au compte-goutte. Après quatre ans de mandat, Hery Rajaonarimampianina n’en a désignés que trois alors que la plupart des chancelleries malgaches à l’étranger sont dirigées par des chargés d’affaires par intérim depuis plusieurs années.
 
Arisoa Lala Razafitrimo à New York
 
La dernière nomination en date est celle d’Arisoa Lala Razafitrimo à la tête de la mission permanente de Madagascar auprès des Nations Unies à New York. Cette diplomate de formation et de carrière, sortante de l’Institut international d’administration publique de Paris, remplace à ce poste Zina Andrianarivelo-Razafy, représentant permanent de Madagascar auprès des Nations Unies depuis 2002.
 
Après avoir été ministre des Affaires étrangères sous le premier gouvernement du mandat de Rajaonarimampianina, dirigé par Roger Kolo, la nouvelle locataire de la Suite 800 de la 820 Second Avenue s’est faite discrète avant de revenir à Ambohitsorohitra en tant que conseillère diplomatique de Hery Rajaonarimampianina en 2017.
 
Revenue à Madagascar après une parenthèse internationale entre août 2002 et novembre 2013, cette ancienne fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères (1976-1999) puis conseiller spécial du président de la République aux Affaires diplomatiques (1999-2002), est nommée conseiller spécial du président de la Transition et directeur des Relations internationales à la présidence. Elle conserve ce dernier poste avec l’arrivée de Hery Rajaonarimampianina au pouvoir avant d’être nommée à Anosy.
 
Mireille Rakotomalala au Japon
 
Deux semaines plus tôt, c’est Mireille Mialy Rakotomalala, ancienne ministre de la Culture, musicologue et pianiste classique de renom, qui est nommé ambassadeur de Madagascar au Japon. Cette présidente de l’Association des anciens et amis du Japon à Madagascar a pris un poste laissé vacant après le limogeage de Jimmy Ramiandrisoa, le dernier titulaire du poste par le régime de la transition.
 
Alain Tehindrazanarivelo en Ethiopie
 
Cette ancienne présidente du Comité national du patrimoine est seulement le deuxième ambassadeur nommée par Hery Rajaonarimampianina après la désignation en juillet 2017 d’Alain Djacoba Tehindrazanarivelo, ambassadeur de Madagascar auprès de la République d’Ethiopie et auprès de l’Union africaine. La nomination de cet ancien vice-premier ministre en charge de la Santé sous la Transition intervient après l’élection d’un Malgache au poste de commissaire aux affaires économiques de la Commission de l’Union africaine.  
 
Malgré ces trois nominations, plusieurs ambassades malgaches restent dirigées par des chargés d’affaires ad interim. Après le rappel des ambassadeurs par le régime de transition, Madagascar ne pouvait accréditer personne auprès des chefs d’Etat jusqu’au retour à l’ordre constitutionnel. Elu en janvier 2014, Hery Rajaonarimampianina ne s’est pourtant pas empressé d’en désigner.
 
Six ambassades sur dix-sept dirigées par des ambassadeurs
 
Ainsi, sur les dix-sept ambassades de Madagascar répertoriées par le ministère des Affaires étrangères, seules six sont actuellement dirigées par des ambassadeurs. En plus des ambassades où ont été récemment nommés Mireille Rakotomalala et Alain Tehindrazanarivelo, il s’agit de celles au Canada (Horace Constant), en Chine (Victor Sikonina), en Russie (Eloi Maxime Dovo), et au Sénégal (Auguste Paraina).
 
Par ailleurs, aucun ambassadeur n’a pas non plus été nommé en Grande Bretagne où l’ambassade récemment rouverte a été inaugurée en septembre 2017 lors d’un voyage présidentiel à Londres. Certaines missions permanentes, comme les représentations auprès de l’Unesco, ou auprès de l’office des Nations Unies à Genève, ne sont pas non plus dirigées par des ambassadeurs.
 
Les missions et ambassades en attente d’ambassadeurs
 
       Ambassade de Madagascar en Afrique du Sud,
       Ambassade de Madagascar en Algérie,
       Ambassade de Madagascar en Allemagne,
       Ambassade de Madagascar aux Etats-Unis,
       Ambassade de Madagascar à Maurice,
       Ambassade de Madagascar en France,
       Ambassade de Madagascar en Inde,
       Ambassade de Madagascar en Italie,
       Ambassade de Madagascar auprès du Royaume d’Arabie Saoudite,
       Ambassade de Madagascar auprès du Royaume de Belgique, du Royaume des Pays Bas, du Grand Duché de Luxembourg et Mission permanente auprès des Communautés européennes,
       Ambassade de Madagascar auprès du Royaume Uni,
       Mission permanente de Madagascar auprès de l’Office des Nations Unies et des institutions spécialisées à Genève et à Vienne, et Ambassade de Madagascar en Suisse,
       Représentation permanente de Madagascar auprès de l’Unesco.
Iloniaina Alain