visite rajaonarimampianina france, cooperation france madagascar, emmanuel macron, rajaonarimampianina

Emmanuel Macron enlace Hery Rajaonarimampianina par les épaules

 
 Une « pose » qui ne passe pas inaperçue. Sur le perron de l’Elysée, en pleine photo officielle, le président français, Emmanuel Macron, enlace par les épaules le président malgache Hery Rajaonarimampianina, en visite en France.

 
La photo est affichée par la présidence en couverture de sa page Facebook officielle. Celle-ci semble vouloir ainsi montrer qu’entre les deux hommes, le courant passe et les relations sont détendues. Les images diffusées par France 24 dans son journal de l’Afrique de mercredi soir montrent d’ailleurs les deux hommes en train de se donner des accolades et des embrassades, « viriles ».
 
Sur le plan protocolaire, enlacer par les épaules apparaît comme un geste protecteur, voire dominateur, mais peut aussi être interprété comme exprimant un soutien inconditionnel.
 
En diplomatie, tous les gestes revêtent un sens et celui d’Emmanuel Macron n’échappe pas à la règle. Le chef d’Etat français, depuis son entrée en fonction, s’est fait remarquer par des gestuelles particulières durant ses rencontres avec ses homologues. Sa poignée de main avec le président américain Donald Trump a été la plus polémique.
 
« Ma poignée de main avec lui, ce n’est pas innocent, ce n’est pas l’alpha et l’oméga d’une politique mais un moment de vérité », devait-il ensuite expliquer. Il voulait alors, comme il l’avait précisé, « montrer qu’on ne fera pas de petites concessions, même symboliques, mais ne rien surmédiatiser non plus ».
 
Avec l’Ivoirien Alassane Ouattara et le Sénégalais Macky Sall, les deux chefs d’Etat africains reçus à l’Elysée avant Hery Rajaonarimampianina, Emmanuel Macron place une main derrière le dos de ses interlocuteurs, lorsqu’il ne met pas sa main sur une épaule ou ne couvre pas avec sa main gauche les deux mains droites qui se serrent : un signe de condescendance selon les spécialistes du protocole.
 

Une diversité de sujets évoqués entre Paris et Antananarivo

Dans son communiqué de compte-rendu de la rencontre entre Hery Rajaonarimampianina et Emmanuel Macron, la Direction de la communication  de la présidence de la République indique que trois sujets ont été abordés durant les discussions. « Coopération, changement climatique et îles éparses à l’ordre du jour », souligne le communiqué. Il était également question de renforcer les relations d’amitié entre les deux pays.
 
En matière de coopération notamment, le renforcement de la sécurité maritime et la protection des zones de pêche dans l’océan Indien ont été au cœur des échanges. Sur le dossier des îles éparses, « le sujet est déjà sur la table, les discussions devront se poursuivre », indiquent les communications de la présidence.
Lire aussi :  Les pro-Rajaonarimampianina à la HCC pour déposer le mémoire en défense du chef de l'Etat