tim dobson, président d'Ambatovy

Sumitomo Corporation prend le contrôle d’Ambatovy

Changement de structure au sein d’Ambatovy. Le conglomérat japonais Sumitomo Corporation prendra le contrôle de la société d’exploitation de nickel après la réduction de la participation de Sherritt International. Il a obtenu 15,2% des actions cédées par la compagnie canadienne à l’issue d’un accord entre les trois principaux actionnaires de la mine d’Ambatovy, scellé au mois de mai. « Sumitomo Corporation gagnera 15,2% de la part de Sherritt pour devenir actionnaire à hauteur de 47,7% », indique le communiqué de la compagnie japonaise sur son site. « Cet intérêt est en échange d’un prêt sans recours de Sumitomo Corporation à Sherritt et ne nécessite aucune dépense supplémentaire pour la transaction et l’exposition de Sumitomo Corporation à Ambatovy ne changera pas après la clôture de l’opération », poursuit encore le communiqué.

Rattrapé par un niveau d’endettement très élevé et de la chute du prix du nickel sur le marché boursier international, Sherritt International n’avait eu d’autre choix que de réduire ses actions au sein d’Ambatovy. La part de la compagnie canadienne au sein du projet passe ainsi de 40% à 12%.  Sumitomo Corporation et le coréen Korea Ressources obtiendront ainsi un intérêt plus important dans le plus important projet minier de Madagascar.

 Situation due à la faiblesse du prix du nickel

«Cela était nécessaire pour Sherritt, compte tenu de sa situation financière et, ce faisant, il a pu éliminer une dette importante de son bilan, ce qui lui garantit une capacité de survie et de croissance continue », a déclaré Tim Dobson, président directeur général de la société Ambatovy dans une interview parue vendredi 16 juin dans L’Hebdo de Madagascar. A en croire le PDG d’Ambatovy, cette situation financière de Sherritt est aussi due à la faiblesse du prix du nickel »,.

Toutefois, Sherritt continuera de financer le projet et restera l’opérateur d’ici 2024. « Ce financement futur est à hauteur de 23 millions de dollars afin de satisfaire les besoins du projet », d’après le site Mining Weekly Online et qui précise que « le terme de l’accord conclu, une partie des prêts des partenaires à hauteur de 1,4 milliard de dollars sera éliminée du bilan de Sherritt lors du transfert des 28% de participation ».

Photo : Tim Dobson, président d’Ambatovy (Crédit photo : Ambatovy)