Le syndicat des douaniers annonce une grève

Le syndicat des employés de la douane (Sempidou), dans un avis au public daté du 22 mai, annonce la tenue d’une grève de 48 heures à partir du lundi 29 mai.  « Le Sempidou informe les usagers de la douane que tous les bureaux des Douanes dans tout le territoire malgache seront en grève à partir du 29 mai à 8 heures du matin jusqu’au 31 mai à 8 heures du matin », a indiqué cette lettre.

« Nous avons pris cette décision pour faire pression sur l’Etat de payer nos reliquats sur les avantages. Cela fait cinq mois que nous attendons ce paiement »,  a soutenu Herizo Andrianavalona Ramanambola, président du Sempidou. « La grève risque de se poursuivre jusqu’au 5 juin, si l’Etat ne prend aucune mesure », rajoute-t-il.

Lire aussi :  Le syndicat des greffiers annonce une grève illimitée

Les usagers de la douane risquent ainsi de rentrer bredouille en début de semaine, sauf pour certaines exceptions où un service minimum est instauré. « Toutefois, un service minimum sera assuré, à chaque bureau, pour les produits périssables, les animaux vivants, les colis diplomatiques, les médicaments, les matériels médicaux et hospitalier ainsi que les armements militaires », avise la lettre.

Une grève des employés de douanes, avec la fermeture éventuelle de tous les bureaux de Douanes auront une conséquence énorme sur l’économie du pays. Cela impliquerait des manques à gagner dans la caisse de l’Etat, des perturbations sur l’approvisionnement des marchandises, des retards de livraisons, etc… Lors d’une grève de 48 heures initiée par ces syndicalistes, le directeur général des Douanes, Eric Narivony Rabenja a avancé une perte de 10  milliards ariary sur les recettes de l’Etat.

Lire aussi :  Les magistrats et les greffiers "en grève"