visite du cardinal parolin madagascar

Eglise catholique : Toujours pas de cardinal pour Madagascar

Aucun nom malgache. Au terme d’une prière qu’il a présidée place Saint Pierre, le pape François a annoncé ce dimanche matin la création de cinq nouveaux cardinaux au prochain consistoire prévu le 28 juin. Ces cardinaux désignés proviennent de quatre continents : un d’Asie, un d’Afrique, un d’Amérique centrale et deux d’Europe. Aucun nom malgache ne figure encore sur la liste de ces nouveaux princes de l’Eglise.
Depuis la disparition subite du Cardinal Armand Gaetan Razafindratandra le 10 janvier 2010, la « place » malgache au collège cardinalice reste vide. La visite du numéro deux du Saint Siège sur la Grande Ile, le Cardinal Pietro Parolin, n’a pas changé grand-chose. Des observateurs ont pourtant avancé que la nomination d’un cardinal malgache figurait dans les coulisses des discussions avec les responsables de l’Eglise locale et que le secrétaire d’Etat du Vatican était venu pour,  entre autres, apprécier la « piété » des Malgaches.
Les fidèles catholiques avaient espéré, depuis, avoir enfin un nom malgache parmi les membres du Collège des Cardinaux. Ni Benoît XVI, ni François n’ont jusqu’ici choisi un nom malgache. Les chrétiens malgaches devraient faire preuve de plus de patience pour voir leurs vœux se réaliser.

Lire aussi :  Mgr Désiré Tsarahazana, quatrième Cardinal malgache

Cardinaux électeurs

Les cardinaux désignés sont tous âgés de moins de 80 ans. Ils seront donc électeurs en cas de conclave dans les prochains mois. Le dernier conclave a eu lieu en mars 2013, après la démission de Benoît XIV. Celui-ci a vu la désignation de François.

Les nouveaux princes de l’Eglise sont :
Mgr Jean Zerbo, archevêque de Bamako au Mali, 73 ans ;
Mgr Juan José Omella, archevêque de Barcelone en Espagne, 71 ans ;
Mgr Anders Arborelius, évêque de Stockholm en Suède, 67 ans ;
Mgr Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun, vicaire apostolique de Paksé au Laos, 73 ans ;
Et Mgr Gregorio Rosa Chávez, évêque auxiliaire de San Salvador au Salvador, 74 ans.

Lire aussi :  Privé de parole à Vohipeno, Rajaonarimampianina évoque un "faux pas" de l'Eglise catholique