air austral_16_05_17

Le plan de Air Austral pour relancer Air Madagascar

La compagnie réunionnaise dévoile un pan de sa stratégie dans le cadre de son partenariat stratégique avec Air Madagascar. Elle échafaude un plan de dix ans pour relancer la compagnie aérienne nationale malgache. En voici quelques éléments.

Un plan en deux phases

Le business plan présenté par Air Austral prévoit une première phase de redressement d’une durée de trois ans (2017-2020), pour la remise à flot de la compagnie aérienne malgache. La seconde phase (2020-2027) sera une phase de croissance, tablant à terme sur un chiffre d’affaires de 420 millions de dollars, avec un taux de rentabilité de 4,6%.

Les actions prioritaires :
•       L’évolution du réseau global
•       La modernisation et la mise en adéquation de la flotte
•       Le renforcement de l’offre
•       La mise en place de moyens renforcés
•       La mise en place de synergies par la coopération
•       La conduite du changement

Lire aussi :  Flous autour de la bonne santé d'Air Austral

Evolution du réseau

Le projet réunionnais devrait s’appuyer sur le développement des deux hubs que sont Antananarivo et La Réunion. Celui-ci va renforcer les synergies entre Air Madagascar, Air Austral et EWA Air.
Le développement du réseau intérieur sera au cœur des priorités réunionnaises. Le plan comprend un renforcement du réseau régional, sans oublier le renforcement du réseau long courrier avec les dessertes vers la France et l’Europe, l’Asie et l’Inde.

Evolution de la flotte

Un projet de modernisation de la flotte, actuellement composé de dix aéronefs, est prévu. Le plan projette d’atteindre 14 appareils en 2020 et se développera progressivement pour atteindre 17 appareils en 2023. Le plan de flotte prévoit également la sortie des A17 en 2023. L’idée de se séparer des Airbus A 340 fait également partie dudit plan.

Lire aussi :  FEC. Le FMI accorde à Madagascar près de 85 millions de dollars

Echanges d’expertises

Air Austral entend profiter des échanges entre les deux compagnies en fonction des atouts des deux parties. Elle compte apporter ses expertises dans le domaine de l’informatique ou encore des finances. Par ailleurs, la compagnie aérienne réunionnaise entend bénéficier des compétences et atouts  de Air Madagascar en matière de maintenance.

Une participation à 49% dans les actions d’Air Madagascar

Air Austral prévoit une participation de 49% dans les actions de Air Madagascar, aux côtés de l’actionnaire qu’est l’Etat malgache. Celle-ci formalise la participation d’Air Austral dans la gestion et l’administration ainsi que l’utilisation des 40 millions de dollars apportés par le nouveau partenaire.
Selon le calendrier établi, la signature du pacte d’actionnariat devrait intervenir avant la fin du mois de mai 2017, bouclant le processus de sélection du partenaire stratégique de la compagnie aérienne nationale malgache.

Lire aussi :  88 millions de dollars de dettes pour Air Madagascar

En attendant, le gouvernement malgache devrait présenter une garantie relative à l’apurement des passifs de Air Madagascar. Il s’agit d’une condition de la finalisation de l’opération.  A l’heure actuelle, les autorités ne communiquent ni sur le montant exact de la dette à supporter ni sur les détails de la manière dont il compte combler le trou. Le dernier chiffre publié au niveau de la compagnie aérienne malgache avait fait part de 76 millions de dollars.

Pour l’instant, une série d’évaluations, dont celles touchant les volets « finances », « système d’informations » et « ressources humaines » est encore en cours.