Le comité monétaire de la banque centrale devant la presse ce matin.
Le comité monétaire de la banque centrale devant la presse ce matin. Le comité monétaire de la banque centrale devant la presse ce matin.

La Banque centrale révise à la hausse le taux directeur

La Banky foiben’i Madagasikara (BFM) annonce la révision du taux directeur. Lors d’une réunion ce jour, le comité monétaire de cette institution a décidé de relever le niveau du taux directeur de 8.3% à 9,0% à compter du 11 mai, et de maintenir inchangé le coefficient des réserves obligatoires à 13%. Cette décision est motivée par le risque de l’inflation qui plane sur le pays.

La situation économique et monétaire lors du premier trimestre a été marquée par une conjoncture difficile à cause de la hausse des prix, rappelle le gouverneur de la banque, Alain Hervé Rasolofondrainibe. « Cette situation est tirée par une baisse de l’offre liée aux intempéries et par l’augmentation des prix de nos principaux produits d’importations », explique-t-il. « A cela s’ajoute le niveau relativement élevé de la demande en raison de la surliquidité bancaire », poursuit-il. Ce qui a amené le comité monétaire de la banque centrale à prendre cette « mesure corrective » de hausse du taux directeur en vue de contribuer à la stabilisation de prix.

Lire aussi :  Le billet de 20 000 ariary pour le mois de juillet

Le  gouverneur rassure toutefois que cette mesure n’aura pas d’impact sur le taux d’intérêt appliqué par les banques primaires.

Le risque de l’inflation est bien réel et la BFM veut contrôler à tout prix la situation afin d’atteindre les objectifs de maintenir le taux d’inflation à 7,1%.  Or, celui-ci s’est accéléré au cours du premier trimestre de cette année. « Au mois de mars, l’indice des prix à la consommation s’est accéléré et a connu une hausse de 8.2% en glissement annuel, contre 6.9% aux mois de décembre 2016, et 7.3% en février », a fait savoir le gouverneur de la BFM.

Lire aussi :  Le billet de 20 000 ariary pour le mois de juillet

Pour favoriser  la relance des investissements, la Banque centrale avait décidé de réviser à la baisse ce taux directeur en octobre 2015 de 9,5% à 8,7%. Elle a décidé une nouvelle baisse en mai 2016 à 8.3%.