Le syndicat des magistrats dénonce toute immixtion dans l’affaire Razaimamonjy

Réuni d’urgence à Anosy Antananarivo à la suite de l’intervention médiatique du ministre de la Justice dans l’affaire Claudine Razaimamonjy, le syndicat des magistrats de Madagascar (SMM) a dénoncé toute forme d’ingérence dans les dossiers traités par le Bianco.

« Que les enquêteurs travaillent loin de toute pression », souligne le SMM dans un communiqué de presse publié après sa réunion. Anticipant les éventuelles immixtions ou pressions susceptibles de survenir lorsque l’affaire sera transférée au niveau de la Justice, le Syndicat prévoit de suivre de près le dossier. Pour le syndicat, la déclaration du ministre de la Justice qui avait demandé la libération de Claudine Razaimamonjy ne reflète pas la position de tous les magistrats

Lire aussi :  Claudine Razaimamonjy rentre au pays