ministere justice

Le ministre de la Justice demande la libération de Claudine Razaimamonjy

« Il faut libérer cette personne ». Cette déclaration est du ministre de la Justice, Charles Andriamiseza, qui demande la libération de Claudine Razaimamonjy, gardée à vue par le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) depuis lundi. Pour soutenir sa déclaration, le membre du gouvernement évoque le caractère illégal de la « détention » de cette conseillère du Président Hery Rajaonarimampianina. « Le délai de gardes à vue de 48 heures est dépassé. Il faut libérer cette personne. C’est une détention arbitraire », a-t-il déclaré lors de cette rencontre tardive avec la presse et transmise en direct par la chaîne nationale.
La baronne du parti Hery vaovao ho an’i Madagasikara (HVM) a été interpellée par des éléments des forces de l’ordre lundi, à sa sortie d’un match de basket ball à Mahamasina Antananarivo. Elle a été emmenée par la suite au sein du bureau du Bianco à Ambohibao où de nombreux dossiers l’attendaient sur des affaires de corruption présumée. 
Lors de cette rencontre tardive avec la presse, (22 heures 30),  le garde de Sceaux a évoqué la crainte d’une vindicte populaire dans cette affaire. « L’avocat a fait part de nombreux soutiens de (ses) partisans réclamant la libération de sa cliente. Nous devrions à tout prix éviter la vindicte populaire », a lancé Charles Andriamiseza.
L’affaire Claudine Razaimamonjy est devenue ainsi une affaire « d’Etat » avec un membre du gouvernement réclamant la libération d’une conseillère du Président. La chaîne nationale a même donné un traitement exceptionnel au sujet en faisant une transmission en direct de la conférence de presse du ministre.
Lire aussi :  Claudine Razaimamonjy transférée à l'hôpital malgré un mandat de dépôt
  • ERIC

    Bonjour, Oui à là 48 heures est dépassé,Mais non à là Libération,Parce-que ..Elle avais beaucoup des dossiers concerné, je dit même pas la constriction de village de Francophone dernier

    Il Faut que cette femme est Interrogé

  • rafidinoro

    Hoy izahay citoyen lambda pointé ary manlcheiste : andao hiatrika NY Tompo isika rehetra MBA ho tsarainy AMEN