Jean- Max Rakotomamonjy appelle à l’apaisement à l’Assemblée nationale

Jean-Max Rakotomamonjy, président de l’Assemblée nationale, a demandé aux députés de mettre de côté les querelles politiques dans son allocution à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire, à la Chambre basse à Tsimbazaza mardi.

Le président de la chambre basse a lancé un appel pour que les élus se donnent la main pour le développement du pays tout en faisant part de l’existence de la « volonté d’une majorité pour un apaisement ». Il a émis le souhait de voir un « environnement sain pour l’intérêt supérieur de la Nation ». L’ancien sénateur a en même temps évoqué une « avancée

L’appel intervient au moment où les bruits d’un projet de destitution des membres du bureau permanent de l’Assemblée nationale se font entendre dans les travées de Tsimbazaza. Des parlementaires ne démentent pas l’éventualité d’un tel projet au moment de l’entame de la session budgétaire.

Lire aussi :  Les Etats- Unis attendent l'ouverture d'une enquête sur l'incident à Ankatso