Gilles Filiatreault demande la justification des postes au sein de la compagnie Air Madagascar

Gilles Filiatreault demande la justification des postes au sein de la compagnie Air Madagascar

Chaque direction d’Air Madagascar a été invitée par le nouveau directeur général de la compagnie à lui présenter son effectif et à justifier tous les postes créés en son sein.

C’est ce qui a été annoncé par Gilles Filiatreault à la presse à l’issue de sa première rencontre avec le personnel d’Air Madagascar ce mercredi. Evitant de parler de plan social qui obligerait la compagnie à payer plusieurs mois de salaires aux agents « déflatés », le nouveau directeur général semble préférer étudier les dossiers au cas par cas avant de prendre une quelconque décision.

Le sureffectif est l’un des problèmes qui minent la compagnie, ainsi que le reconnaissent eux-mêmes les employés. Avec seulement sa flotte de quatorze avions, Air Madagascar emploie pourtant près de 1 400 personnes. En plus du nombre élevé du personnel, les questions de népotisme en matière de recrutement ont également été plusieurs fois dénoncées par les employés.

Lire aussi :  Aviation : Air Madagascar choisit Air Austral comme partenaire stratégique

Au Cap-Vert, alors qu’il était Directeur général de la compagnie des Transports aériens du Cap-Vert (TACV), Gilles Filiatreault a mis en place des réformes qui n’ont pas été appréciées par les employés. Il lui a été notamment reproché des « licenciements massifs et brutaux » ainsi que la « fin de certains acquis pour les pilotes ». Face à la grogne suscitée par ces décisions impopulaires, le gouvernement capverdien a fini par se séparer du Canadien qui se dit spécialiste des compagnies aériennes qui démarrent ou qui sont en restructuration.