jirama

Les employés grévistes de la JIRAMA se seraient trompés de câble

Ils espéraient marquer un grand coup, mais ils se sont trompés de cibles. Au lieu de couper la câble qui alimente en électricité les locaux du ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène, les employés grévistes de la Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) se sont trompés et ont coupé le fil qui approvisionne les bâtiments riverains du ministère.

Suite à la plainte des voisins, les employés non-grévistes ont dû intervenir pour rétablir l’électricité, et selon le ministère de l’Énergie, tout était rentré dans l’ordre depuis mardi vers 22h.

Mardi, les employés grévistes avaient commencé à mettre à exécution leur menace de couper l’eau et l’électricité dans certains ministères. Ils voulaient commencer avec le ministère de l’Eau, de l’assainissement et de l’hygiène. Le ministère de l’Energie et des hydrocarbures, puis celui des Finances et du budget figurent également sur la liste des syndicalistes de la JIRAMA, mais pour l’heure, aucune action n’a été entreprise à l’encontre de leurs bâtiments respectifs.

Selon les syndicalistes en grève, ils allaient d’abord vérifier si lesdits ministères ont déjà effectivement payé ce qu’ils devaient à la Compagnie de distribution d’eau et d’électricité, « On nous a dit que ces départements avaient réglé leur facture. Nous allons vérifier tout cela, et s’ils ont effectivement payé, nous n’allons pas leur couper l’eau et l’électricité. Nous pouvons quand même pas couper l’eau et l’électricité de ceux qui sont réglos« .

Les syndicalistes avaient toujours argué que l’Etat devait encore à la JIRAMA plus de 130 milliards d’ariary d’impayés.

Lire aussi :  Ces sacs et sachets en plastique qui sont interdits par la loi
  • francia

    une tentative qui ressemble malheureusement a tout le reste de leur boulot… un total echec